Avec le projet « Plantons Utile », Equestrio Foundation a financé la plantation de 30 000 palétuviers au Sénégal. Reboiser la nature, c’est déjà un grand pas pour la biodiversité. Mais ce projet, c’est bien plus que cela. C’est une histoire de passionnés de nature et d’Afrique qui s’engagent aux côtés des populations locales pour revaloriser la ruralité. C’est l’histoire de femmes et d’hommes qui se rencontrent, échangent et apprennent. On vous les présente et on vous raconte, à travers leurs mots…

 

 

Il était une fois une ferme agro-écologique au Sénégal

 

Le lieu ?

Une ferme agro-écologique située en Casamance, une région rurale du sud du Sénégal particulièrement affectée par les changements environnementaux, la déforestation massive et l’exode de la population.

 

Les protagonistes ?

Cette ferme est née d’une rencontre entre Clément Sambou, agronome de formation et co-fondateur de la start-up sociale sénégalaise Eco From Africa (EFA), et Quentin Lemetais, directeur de Plantons Utile Suisse. Dans le sillage de leur participation à la COP21, Clément et Quentin décident de se lancer dans ce projet de ferme agro écologique qu’ils veulent développer comme un véritable lieu d’accueil et de rencontres. Leur objectif est clair, indique Quentin : « soutenir les initiatives en faveur de la protection de lenvironnement, tout en ayant un fort impact social à travers la création dune ferme pédagogique ».

Pour mener à bien leur projet, les 2 entrepreneurs s’entourent d’une équipe de bénévoles, experts dans leur domaine et passionnés par la cause environnementale, au nombre desquels Erwan Demenga (chargé de communication), Nadia Correa (consultante en environnement) et Ophélie Aiemerton (secrétaire).

Et, surtout, ils font appel à l’énergie et aux capacités des populations locales qui restent les principaux acteurs du projet.

 

  

Un véritable retour aux sources

 

Cette aventure, c’est un véritable retour aux sources pour Clément, casamançais d’origine travaillant dans le nord et qui avait à cœur de regagner son village natal afin dy apporter des solutions concrètes. Pour Quentin, franco-suisse, c’est l’expression d’un attachement profond à la terre africaine et ses populations qu’il soutient à travers de nombreux projets menés par son association.

 

Un engagement commun que les 2 acolytes puisent certainement dans leurs propres racines puisque le père de Clément, son « mentor » est agent de développement rural et directeur de CARITAS Casamance, alors que celui de Quentin est le fondateur de Plantons Utile – « Depuis tout petit, jai été inspiré par les projets que mon père menait dans le développement durable à linternational. Animé par les mêmes valeurs, je me suis lancé dans mon propre projet ende ses actions que jai regroupées dans ce projet au Sénégal”.

 

Photo de Quentin Lematais et Clement Sambou devant le panneau de l'air marine protégée d'abéné

 

Une histoire de transmission

 

La transmission…une valeur qui se trouve au centre du projet qui repose sur 3 axes complémentaires. La préservation de l’environnement, bien sûr, à travers entre autres la plantation de palétuviers pour reboiser la mangrove. Mais aussi la sensibilisation environnementale et la formation au maraîchage et à la transformation.

 

Résultats ?  50 hectares répartis en une ferme de 2 hectares suivant le principe de polyculture, 10 hectares mis à disposition des entrepreneurs, 10 hectares dédiés à l’agro-foresterie, un jardin botanique de 10 hectares, un éco village ainsi que des éco constructions pour la formation à l’agro- écologie. Tout y est !

 

Cette ferme constitue un véritable écosystème placé sous le signe de l’autonomie : « Lobjectif majeur de cette année (ndlr. 2022) est de démontrer quil est possible d’être autonome et en autosuffisance sur une parcelle de 2 hectares au Sénégal. Cela passe par la création dactivités génératrices de revenus, tels le maraîchage, l’élevage, lagroforesterie et la transformation. »

 

Une suite à écrire…

 

Chez Equestrio Foundation, nous avons non seulement été séduits par l’enthousiasme et l’expertise des porteurs de projets mais aussi par leur vision de long terme, clé de la viabilité d’un tel programme.

 

En l’espace de 4 années seulement, l’équipe a déjà abattu l’équivalent de 6 ans de travail malgré de nombreux défis, dont la difficulté à accéder à de la main d’œuvre ou à convaincre les populations de l’intérêt du projet. Challenge relevé ! Et, déjà, le regard de Quentin et Clément se porte vers les années à venir…jusqu’au jour où, nous l’espérons, la ferme et les populations auront atteint l’autosuffisance totale et cette mission sera donc accomplie !

 

En attendant, Plantons Utile a besoin de financement pour continuer à semer les graines de l’autonomie. Alors n’hésitez pas, vous aussi, à contribuer à la suite de cette passionnante histoire qui fait du bien à l’environnement, aux animaux, aux femmes et aux hommes de Casamance !

 

 

 

Les dons, c’est par ici  ! 👈

Et pour partager, c’est par là ! 👇

 

Partagez cet article

Articles similaires

Partagez cet article

Soutenir la Fondation

Ce projet vous parle? Cliquez pour soutenir les projets de la fondation.

FAIRE UN DON