Co&xister. Ce mot pourrait parfois sonner comme un rêve, une promesse vaine, voire une lubie ! Et pourtant, c’est une réalité bien concrète qui se vit au quotidien, au sein de ce sanctuaire niché au cœur du Chablais Vaudois. Co&xister, c’est un espace de vie où les humains, les animaux et la nature cohabitent harmonieusement, se respectent et se protègent les uns les autres. Un véritable havre de paix fondé par Virginia Markus et Pierrick Destraz. Bien sûr, nous les avons rencontrés !

 

 

Co&xister, c’est vivre mieux

 

Le sanctuaire Co&xister  est né en 2019 de la volonté de Virginia et Pierrick de créer un lieu d’accueil pour les animaux sauvés de leur destin à la boucherie, la maltraitance ou la négligence, et pour les accompagner dans leur reconstruction. Dans ce lieu de vie et de rencontres, les humains et les animaux se découvrent, apprennent les uns des autres et se donnent, pour le plus grand bonheur de tous, Virginia en tête de liste : « Ce qui me rend heureuse ? Cohabiter avec des animaux libres de toute forme d’exploitation et participer à leur bonheur ! ».

 

Une femme et un homme de convictions

 

Créer ce sanctuaire est une manière pour Virginia et Pierrick de donner corps à leurs revendications antispécistes et écologistes. Leur objectif est de montrer, par l’expérience, comment humains et animaux peuvent cohabiter en sortant du rapport de domination et dexploitation.

 

Engagés, insoumis, rêveurs, rebelles…Virginia et Pierrick sont avant tout de grands passionnés, portés par des convictions fortes. Des convictions qu’ils transforment en actions. Le « faire », c’est d’ailleurs un peu leur marque de fabrique.

 

Après avoir travaillé dans une clinique vétérinaire, Virginia a exercé en tant qu’éducatrice durant de nombreuses années auprès d’adolescents et de jeunes adultes en rupture. Les animaux ont toujours été ses âmes sœurs : « J’ai sans cesse cherché à porter leur voix, d’une manière ou d’une autre. Enquêtes dans les abattoirs et les élevages, rédaction de livres, conférences, débats médiatiques,… et, bien sûr la  création du sanctuaire ».

Pierrick, quant à lui est un artiste. Il a été tour à tour (et en même temps !) musicien, comédien, animateur radio, écrivain…Il continue d’ailleurs à laisser libre cours à cette créativité éclectique au sein de l’association co&xister, comme avec l’écriture de ce livre pour enfants : « Priya, la poule qui soignait les autres », l’histoire d’un pilier du sanctuaire, « un ange pour les humains », qui s’est éteinte en novembre 2020.

 

En 2017, le chemin de Virginia et Pierrick se sont croisés et leurs destins liés. Deux années plus tard,  le sanctuaire était né !

 

Pierrick Destraz et Virginia Markus, fondateurs du sanctuaire Co&xister

 

 

Une formidable équipe de bénévoles

 

Impossible de parler de Co&xister sans rendre honneur aux nombreux bénévoles qui contribuent à le faire vivre ! Car il s’agit de rappeler que ce type d’initiatives requiert des investissements   – en argent, bien entendu, mais aussi et surtout, en temps et en énergie.

 

 

Une aventure partagée

 

Si Virginia et Pierrick consacrent 7 jours sur 7 au sanctuaire, ils sont aussi soutenus un jour par mois par « une vingtaine de bénévoles pour des chantiers participatifs ponctuels » précise Pierrick. Sans oublier le précieux concours d’Elisa Keller, jeune bénévole de 23 ans qui travaille au sanctuaire 3 jours par semaine. Cette passionnée de la cause animale, de permaculture et d’art caresse un rêve, celui d’un « monde plus juste qui profite à chacun et chacune, sans distinction d’espèce, de genre, ou d’origine ». Militante dans l’âme, c’est tous les jours qu’Elisa relève ses manches, avec Virginia et Pierrick pour faire de ce rêve une réalité.

 

Elisa keller et Virginia Markus dans l'abris des chèvres du sanctuaire Co&xister

 

 

Une sacrée énergie

 

Les journées au sanctuaire sont en effet bien remplies pour tout le monde, à prendre soin d’une quarantaine de pensionnaires et entretenir 5 hectares de terrain. Et attention ! A Coexister pas de routine. C’est plutôt le changement qui est la règle, comme le souligne Pierrick : « Ce lieu est en mouvement permanent et ce projet voué à être réadapté en permanence. »

 

Des projets plein la tête

 

D’ailleurs, lorsque nous leur demandons quels sont leurs futurs projets, les deux fondateurs sont déjà dans les starting blocks : « revégétaliser toute une partie de notre terrain, qui deviendra un véritable Eden pour la faune et la flore sous toutes ses formes ! ». Coe&sister, un petit coin de paradis pour les humains, les animaux et la nature…À Equestrio Fondation nous adorons ce concept. Surtout lorsque, justement, il n’en reste pas au stade de concept et est décliné en une réalité bien concrète par des personnes aussi sympathiques que talentueuses !  Et vous ?

 

 

 

 

Vous souhaitez contribuer à ce beau projet ? N’hésitez pas à faire un don ici . Chaque action compte !

 

Partagez cet article

Articles similaires

Partagez cet article

Soutenir la Fondation

Ce projet vous parle? Cliquez pour les soutenir financièrement.

FAIRE UN DON